5 septembre 1999

Paresse à onze heures

Les monstres tout autour ont une odeur de chlore, Ont la peau de la nuit ont des yeux de fluor. Ils ne savent pas l’heure et sont là par hasard.   Ma chambre de sommeil soudain se décolore. Ils s’accrochent aux draps, ils suçotent mes…
Read More