Aurora 1

L’albâtre de ta voix éclaté en faisceaux,

Dans la blancheur spectrale irradiant de tes os,

Laisse sous ma paupière un éclair éphémère,

Un éclat de pierre qui ne sait qu’il éclaire.

 

Flash polaire en mon cœur, tu allumes ma nuit

Aux fluorescentes peurs affolant minuit.

Flash polaire en ma vie, dis moi quand même

Que tu ne partiras plus, que tu…

 

Malgré ma larme rougie à ce rêve,

Malgré tout mon cri, le soleil se lève.

Le soleil s’est levé sur ciel d’ébène.

 

Je laisse à l’Univers le temps de faire un tour.

Cette lueur d’espoir, je l’attendrai encore.

 

Le soleil dans les yeux après l’aurore,

C’est l’horreur de la lumière du jour

Et ce sont les ténèbres qui reviennent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *