Corbeau

Où êtes-vous, silhouette flambée à contre-jour ?

Griffes carbonisées pour vous déterrer des Enfers.

Paupières cousues de papier calque

à vous chercher de l’autre côté des flashes de la lune.

Des vers de terre et des racines de mandragore

dans la gorge à vous appeler par de faux noms.

Je cognerai mon bec contre l’étau de la nuit

jusqu’à ce que vous ne m’échappiez plus.

Et vos ailes emportent mon cadavre

vers de nouvelles brumes carnivores.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *