Magnétisme carnivore

Deux amants glacés de rose comme un glaïeul

Se seraient retrouvés sous la couche lubrique.

Leurs cadavres saoûlés de mouvements rythmiques

Ressuscités auraient aimé dans ce linceul.

 

Terminés les jeux de notre viande élastique,

Nos corps auraient gardé la pose magnétique.

Je serai resté mort en toi vivant cercueil,

Fleurs de chair recrue ne formant qu’un sexe seul.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *