Revenante

Quand vous n’êtes pas là

Mes jours s’en vont dans l’au-delà

Un fantôme m’escorte

C’est comme si vous étiez morte

Le froid serre mon cou

Je ne peux pas vivre sans vous

Mon cœur pleure dehors

Les vers du chagrin me dévorent

Et toute la nuit tremble

Revenez et dormons ensemble

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *